Soshiki Astella

Changez votre Destinée. RP Yaoi/Hentai/Yuri
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mayson Storm - Fiche terminée -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mayson Storm
~
~
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 14/06/2014

Feuille de personnage
Statut ~: Célibataire
Pouvoir ~: Guérison accélérée
Sexualité ~: Bi

MessageSujet: Mayson Storm - Fiche terminée -   Sam 14 Juin - 17:12

Mayson Storm



FICHE D’IDENTITÉ




Your Identity




NOM • Storm.
PRÉNOM • Mayson.
ÂGE • 34 ans.
NATIONALITÉ• Américaine.
MÉTIER • Soldat.
POUVOIR • Guérison accélérée.
GROUPE • Loup-Garou.
FAIBLESSE (OBLIGATOIRE)• L'argent
SEXUALITÉ • Bisexuel.



 
 
 


Oulà! Quelle mentalité!  





    Il n'est pas de ceux qui ont un caractère facile. Il n'est pas de ceux qui aiment rire pour tout et n'importe quoi. Il fait partie de ces gens qui n'ont pas besoin des autres pour se persécuter. Il fait partie de ces gens qui s'éloignent volontairement pour se faire oublier. Il se voit comme un corps décharné. Il se montre comme une âme errante. Sa personnalité est altérée ; il n'est plus le père souriant, il n'est plus la convivialité, la chaleur, l'amour d'un mari. Il est devenu la chair à canon prévu pour les champs de batailles. Mais qui est-il au juste ?

    Son caractère a le mérite d'être clair. C'est un homme très solitaire et froid. On dit souvent qu'il a fallut bousculer la vie de quelqu'un pour l'amener à être aussi distant avec les gens. C'est ce qu'il s'est passé, il est devenu un être très distant, gardant les yards entre les gens, entre la civilisation, il ne se mélange pas avec elle où du moins très peu. Il n'est pas agoraphobe. Il n'est pas misanthrope.  Il peut se permettre d'aimer quelqu'un dans le besoin, mais son visage sera toujours fermé. Il est comme un masque qui n'exprime pas grand chose, pourtant il lui arrive qu'excédé : il se lâche, il exprime son avis. Non, non, ne pensait pas qu'il est impassible et muet, il ne l'est pas, il préfère passer au-dessus de tout. Il a son propre tempérament qui est assez enflammé, mais il faut déclencher la petite étincelle qui l'embrasera et le dévoilera tel qu'il est. Les petits morveux qui le cherchent... il en fait son affaire, il sait comment se faire entendre et si cela ne fonctionne pas, il lui restera toujours l'option de la frappe derrière le crâne. Elle a fait ses preuves jusqu'à présent. Il apprécie les fortes têtes, mais n'hésitera pas à les remettre en place. C'est un caractère qu'on peut qualifié d'ancien combattant. Il a fait la guerre. Est-ce pour cette raison qu'il agit de cette manière ? Pour cette raison qu'il est aussi bourru et froid ? Tellement de facteurs qui peuvent en être la cause.

    Méditatif ? Ce serait mentir que de dire ça, mais après des années d'existences, il a appris à se faire plus calme, plus posé. Par rapport à quoi ? Son sang. Sa raison d'être. Vieil animal qui a reçu par les années d'expériences la sagesse de se contenir. Lycan ? C'est l'un des noms qu'on leur donne. Toutefois, il a beau être une de ces créatures, il sait faire barrière avec cette hargne qui gît au fond de lui, qui grouille comme un liquide noir d'encre qui cherche qu'à monter en surface pour se répandre. Déchirer le monde extérieur de ses crocs pour dévoiler la bête qui vit en lui. La violence est donc un défaut qui lui est propre. Cette chose que les hommes appellent haine, fureur, colère, est une chose que Mayson ne contrôlera jamais entièrement. Par le passé, il est arrivé qu'il blesse des gens sans le vouloir, c'était souvent dû au fait qu'il refuse ses transformations, à ses combats contre sa nature. Pourtant, maintenant il ne la stoppe plus, il la laisse agir et s'étendre hors de son corps quand cela est nécessaire.

    Ce qu'il est à beaucoup changé sa vie. Il était père. Il était époux. Il est veuf. Il est père attristé. Les sourires chaleureux qu'il adressait à son fils, ne sont plus que de vagues souvenirs du passé, tout comme les marques de tendresse, mais elles sont là, quelque part, elles attendent. Il n'a pas complètement abandonné l'espoir de retrouver ces sensations.

    Son langage de charretier lui vient de ses années à l'armée. Il n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite pas être trop franc envers les gens. Circuler d'une zone à risque ? Il le fera très bien comprendre. Appelé « l'homme sans tact » par certains, il ne démentira pas cette partie de lui, il n'est pas doué pour réconforter, préférant de loin asséner une tape dans le dos de la personne ou bien masser la nuque de celle-ci pour lui montrer qu'il y a une présence à ses côtés pour l'aider. Il est ainsi. Bizarre. Mais, il est lui.

    Sa volonté de vouloir toujours fumer est devenue agaçante pour la plupart des gens. Il n'arrêtera pas de fumer et pour rien au monde il se mettra un patch à la nicotine sur le bras. Pour ça, ils peuvent toujours courir. Ça ne l'empêche pas d'associer la fumerie à l'alcool, au contraire, il aime le mélange et n'hésite donc pas à les associer aussi souvent qu'il peut. Mourir d'un cancer du foie ou du poumon ? Il lui faudra longtemps avant que son corps ne cède, il est... de constitution très solide. Ce n'est donc pas un paquet de clopes ou trois pinte de bières qui le tueront.

    Sportif. Il s'entraîne depuis son enfance au Kendo et autre sport qui nécessite une lame. Il a fini par apprécier la compagnie de ces dames aussi tranchante que le file du rasoir. Jogging, boxe, musculation, il ne lâche pas ses entraînements quotidiens pour dormir toute une matinée, ce n'est pas trop son truc et il préfère se maintenir au mieux de sa forme au vu de son job, il a plutôt intérêt.

    Autre chose à dire ? Allez le voir, d'autres choses sont encore cachés.



Une photo souvenir!  





    Son corps n'est pas banal. Sa carrure fait partie de ceux qui n'ont pas le temps de flemmarder dans un coin. De ceux qui n'ont pas un poils de graisse. De ces êtres qui ont pour vie quelque chose de très sportif, dépensant leur énergie avec passion. Il n'irait pas jusqu'à dire que c'est une passion, mais c'est une chose qui lui tient à cœur. Ses entraînements, ses séances de sport, lui ont valut un corps comme celui-là. Épaules larges, trapèzes musculeux, dos modelé par les efforts. Il n'y a pas grand chose à dire sur un sportif. Son corps est taillé pour les combats, les batailles, l'endurance. Son buste taillé en V n'a rien à envier à une athlète de haut niveau. Son poitrail est gonflé par la masse musculaire qui a depuis longtemps pris place. Des bras durs comme du roc. Des mains énormes, c'est le cas de le dire, ses paluches sont grandes, elles peuvent attraper la tête d'un homme d'une main et le maintenir au respect. Attrape le cou, refermer ses doigts autour, est une chose tout à fait possible pour un monstre comme lui. Il est écrit plus haut que c'est grâce à ses performances qu'il a pu devenir ce qu'il est, mais il y a aussi une aide extérieur... ou intérieur. C'est à dire que les gênes de Loup-Garou y sont aussi pour quelque chose, ils l'ont aidé à développer sa corpulence, mais c'est surtout grâce à l'accélération de son métabolisme et de son développement qu'il a pu avoir ce qu'il possède aujourd'hui. Ses abdominaux correctement dessinés soulignent ses aines et sa hanche étroite. Ses jambes sont aussi musculeuses que le reste de son corps, il est donc très clair dans ce qu'il est.

    Son large cou soutient une tête à la mâchoire carrées. Des angles très marqués, il possède une gueule qu'on oublie pas facilement. Loin d'être une gueule d'ange, il est plutôt le stéréotype typique du mafieux ou du soldat. Les lignes de sa mâchoire lui donne un air féroce, quelque chose de dangereux. Un avertissement rien que par le physique imposant qu'il présente. Son nez droit à souvent été cassé pour cela qu'une légère bosse apparaît. Un regard qui ne veut dire qu'une chose : « Va t-en », une nouvelle manière pour garder les gens loin de lui. Des iris d'un noir d'encre qui n'hésitera pas à fusiller la personne qui l'emmerdera. Des cheveux court encadrent son visage. Rasé à ras au niveau de sa nique et à l'arrière de son crâne, une touffe hirsute vient lui brouiller la vue de temps à autres, n'étant pas du genre très disciplinaire, ils viennent se positionner comme ils veulent, créant alors une frange disparate. Elle détermine chez lui un visage très dur et sérieux. Là où la douleur est présente, la dureté de la vie y est ancrée, il possède un visage qui montre toutes les épreuves qu'il a enduré.

    Lors de cette descente le long de sa nuque, un collier délimitant la naissance de ses trapèzes apparaît, longue chaîne caractéristique des militaires avec au bout des plaques d'identifications au cas où que son corps serait retrouvé sur un champ de bataille. Il ne s'en sépare jamais, c'est une partie de lui. Plus bas, sur ses omoplates un tatouage tribal est gravé sur sa peau, devenant omniprésent dans toute sa vie.  Ce n'est pourtant pas la simplicité qui manque chez lui, mais il est en quelque sorte une âme qui erre avec un corps mutilé. Son corps est marqué par les cicatrices de tout genre. Tortures. Blessures de guerre. Il a subit de nombreuses choses que son esprit et son corps ne sont pas près d'oublier. C'est ainsi qu'il se retrouve avec un corps griffé par toutes les choses sombres de la guerre. Il n'est donc pas rare de voir quelques pansements ici et là après une dure journée d'entraînement.

    Niveau vêtement, c'est toujours très simple chez lui. Un tee-shirt noir ou blanc sur le dos avec une pantalon noir ou un jeans bleu. Rien de bien compliqué. Il lui arrive parfois d'enfiler des chemises en plus d'un veston, mais ce n'est jamais très souvent. Il est encore dans le style treillis militaire et haut noir. À ses côtés, il possède un katana au pommeau sombre et parsemé d'ocre. Un morceau de tissu rouge sang accroché au fourreau pour permettre à Mayson de l'enfiler comme une ceinture et de l'avoir toujours contre sa hanche. Une arme qu'il garde presque constamment sur lui. Elle est une partie de lui. Lui rappelant qu'il a encore de l'humanité.


Votre passionnante histoire!  





    Il est né aux États-Unis. Il a grandit là-bas. Toute son enfance s'est fait au travers d'une éducation stricte et compensée par des activités qui avaient pour but de lui permettre d'accroître sa vivacité, ainsi que de l'épuiser. La famille Storm était lié à cette vieille malédiction de l'instinct humain. Ils étaient des femmes et hommes de la lune. C'était donc normal d'initié aux efforts leurs enfants qui possédaient malheureusement la malédiction. Activités sportives qui épuisaient le petit, tout ça pendant de nombreuses années. Élevé par des parents aimant, c'était le point positif. Des parents présents, malgré le métier de ceux-ci : une mère dans l'armée de terre et un père qui était aussi dans ce côté de la force américaine. Ils essayaient d'être le plus présent possible, mais c'était impossible, seul les permissions leur permettaient. Ce fut donc les grand-parents du côté paternel qui s'occupa de ce pauvre gosse. Aux origines douteuses, ces vieilles personnes savaient énormément de chose, plus que les enseignants, plus que quiconque. C'était déroutant et effrayant. Ces deux-là formaient une paire impossible à contrer. Pour le prouver, ils enseignèrent à ce jeune loup les rudiments du combat à mains nues, lui dictant les gestes les plus importants, lui intimant de créer ses propres coups, lui dévoilant des techniques pour rendre inconscient ses ennemis ou bien les tuer. Il avait douze ans quand ils lui apprirent ça. Ses parents ne furent plus revenu après ses six ans. Il s'y était fait, mais il manquait ce côté familiale. Ses grand-parents le savaient et tentaient d'y remédier. Cela fonctionna, car très vite une complicité se forma entre lui et son grand-père quand il s'agissait de piquer des gâteaux préparés par sa mamie, ou encore entre lui et sa grand-mère quand il fallait planquer la télécommande dans un endroit inaccessible pour le vieil homme. Ils étaient une véritable famille.

    Sa maîtrise des lames fut exceptionnelle. Il avait dépassé les niveaux limites. Il n'y avait plus aucun secret autant dans le Kendo que dans l'escrime ou le katana, peut importait la discipline, il la maîtrisait, tant que celle-ci possédait l'usage de l'épée. Il venait d'avoir seize ans. Il était à la hauteur de la fierté de sa famille. C'est à dix-sept ans que son corps rejeta la bête en lui. Il se transforma pour la première une nuit de pleine lune, détruisant sa chambre, mais il n'était qu'un louveteau lors de sa première métamorphose, donc pas de très gros dégât. Son le regard compatissant de ses aïeuls. Il avait pleuré, il avait craqué, il ne supportait plus cette pression qu'il subissait depuis. Il le sentait monter et descendre, c'était désagréable et personne ne pouvait l'aider. Sans en prendre conscience, il avait fini par apposer sur cette scissure une matière sombre pour ne plus se transformer. Il luttait et cela fonctionnait, difficilement, mais il y arrivait.

    Les années passèrent rapidement, trop rapidement à son goût, il avait maintenant la majorité et pouvait intégrer l'armée. Il avait décidé d'intégrer l'armée pour vider ce surplus de rage qui l'habitait. Déjà jeune, il avait un physique monstrueux et une tête qui faisait peur. Cela se renforça au fil des ans. Il se maria à vingt-quatre ans. Il était tombé amoureux d'un soldat : d'une femme à la chevelure flamboyante et au caractère de cochon. Il avait cédé en lui avouant ses sentiments, cela l'avait rendu heureux quand elle lui décocha un coup de poing qui lui cassa le nez, mais sa réponse avait été positive. Il reproduisait le même schéma qu ses parents et ça il ne s'en rendait pas compte. Un an après leur mariage, elle donna naissance à un garçon. Il était heureux, cela se voyait et sa façon d'être changea du tout au tout, il devint le plus attentionné des pères, le plus heureux des époux, mais surtout ce fut à ce moment où ses instincts de loup en lui reprirent le dessus.

    Il avait frappé sa femme lors d'un excès de colère. C'était une de ses fameuses nuits où il ne se contrôlait plus aussi bien. Elle lui avait lancé un regard qui aurait pu le tuer si cela n'avait pas que par la pensée. Il était surpris bien après s'être calmé. Elle lui avait fait promettre de ne plus recommencer au risque de le tuer pour de bon. Le plus surprenant était le fait qu'elle n'avait rien dit sur ce qu'il était, elle semblait avoir été mise au courant par ses grand-parents. Mais tout dérapa un beau jour.À trente ans, il avait enfin une permission, il rentra, mais il n'avait jamais espéré voir un carnage. Il avait tout fait pour cacher sa nature, mais il semblerait que les humains, le gouvernement avait fini par trouver. C'est donc devant deux cadavres qu'il se retrouva. Son fils et sa femme, morts par sa faute. Sa haine des humains augmenta d'un cran et encore d'un autre en apprenant que ses grand-parents avaient été torturés puis tués. C'était la goûte d'eau qui fit déborder le vase. Plus jamais il ne portera de la pitié pour les humanités. Il avait tenté de vivre avec eux en cachant ce qu'il était, mais ça ne suffisait pas. Il fallait être parfait, ne pas être une de ces créatures potentiellement dangereuses pour l'humanité. Dommage pour eux, ils venaient de se mettre à dos une créature faite de colère et de haine. Il s'associa aux groupes contre les humains qui s'étaient formés sur le territoire américain, enchaînant les actes terrorismes, sur actes, mais un beau jour alors que son unité venait de se faire avoir dans une embuscade : un piège traditionnel de l'otage de bas âge comme appât, ce qui avait fonctionné. À la merci de ces humains, il regardait la mort en face. Il aurait dû mourir, il aurait dû s'il n'avait pas été embusqué en pleine nuit. Sa rage se dévoilant sous cette forme grotesque de créature. Le sang coula. La lune l'accompagna, mais surtout, il avait changé, il était devenu celui qu'il était à présent. Froid comme la roche et distant. Il avait réussit à se tirer de ce mauvais pas, mais où aller ? Ses hommes le suivaient toujours, mais où aller, car c'était maintenant impossible d'attaquer les humains depuis la construction de ces murs.

    C'était peut-être le bon moment pour cette organisation : Soshiki Astella de faire son apparition un beau jour. Leur venu dans ce bar désertique, leurs paroles et surtout leur demande d'adhésion dans un endroit où ils n'avaient rien à craindre, était trop idyllique. Mayson accepta pour le bien de son unité. Le bien de sa compagnie de milicien. C'est comme ça qu'ils se retrouvèrent tous à vivre au Japon dans un endroit insoupçonné. Il n'avait que trente ans à ce moment, le reste de ses quatre années, ils les avaient passé là-bas. Entre les entraînements et sa façon de vivre totalement différente, il pouvait le dire, il se sentait mieux ici qu'ailleurs, malgré certaines frictions avec d'autres êtres tout aussi étrange que lui. Cela ne lui manquait que trop de pouvoir leur mettre son poing dans la figure d'un de ces gosses. Le premier qui lui sortait qu'il chaperonnait les gosses, il lui réglerait son compte.



Psst... Dis nous tout  





PSEUDO • JuneArtifice.
ÂGE • 20 ans.
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 6/7.
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM • Demandez à la sauterelle de Ame.
QU'EN PENSES TU • Avec un contexte comme ça, je plussoie !


Dernière édition par Mayson Storm le Ven 20 Juin - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Sumire
Designer Divin
Designer Divin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 06/06/2014
Age : 23
Localisation : Nulle part ~

Feuille de personnage
Statut ~: Célibataire
Pouvoir ~: Son oeil bleu ~
Sexualité ~: Hétéro

MessageSujet: Re: Mayson Storm - Fiche terminée -   Sam 14 Juin - 21:53

Bonsoir, je te valide sans aucun soucis~ en même temps nikolas quoi 8D
N'oublis pas d'aller recenser ton pouvoir et ton avatar et bienvenue encore parmi nous !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mayson Storm - Fiche terminée -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» FICHE TERMINÉE | Passage obligatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soshiki Astella :: Administration :: Présentations :: Fiche Acceptée-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit